Montée de la RD1005 à Ornex : les vélos ne peuvent plus utiliser les trottoirs ?

Les cyclistes l’auront remarqué à la montée, la peinture piétons a remplacé le duo piétons-cyclistes

Jusqu’à récemment, les vélos pouvaient monter la RD1005 à travers Ornex par le trottoir. Cette option vient de disparaitre. La circulation est très dense à cet endroit, et la route très étroite. Que doivent faire les cyclistes ?

Après études, il s’avère que cet aménagement fait suite à un accident ayant eu lieu où un vélo roulant sur le trottoir aurait percuté un véhicule sortant d’une voie privée ! Donc, tous les vélos sur la route à présent !

L’APICY est contre ce changement, les cyclistes « mécaniques » roulant dans la montée sur la route créant une file de voitures aux heures de pointe du soir provoquant l’agacement des usagers automobiles qui ne peuvent pas doubler à cause des îlots centraux de la route.

A la descente, ce n’est pas un problème, puisque les vélos roulent à une allure convenable, mais à la montée, nous souhaitons avoir le droit de continuer à monter sur le trottoir.

Actions -> Une réunion est demandée avec la mairie d’Ornex pour trouver entre autres, une solution à ce nouveau problème. Des traces de peinture de bande cyclable à la montée sur la route n’aideront pas puisque les voitures seraient tout de même bloquées derrière les cyclistes à la montée. Cependant nous avons déjà reçu l’information que même si cela est interdit, les cyclistes roulant sur le trottoir à la montée ne seront pas verbalisés. Par ailleurs, des élus locaux nous conseillent de prendre la nouvelle voie verte Gex-Ferney qui est loin du flux automobile. Malheureusement cette voie verte fait faire un détour non négligeable pour certains riverains de la commune, qui prennent donc la RD1005. Affaire à suivre !

Aménagement du chemin forestier de la Route de Bois Chatton à la Casse Automobile d’Ornex

Nous avons envoyé un mail à la mairie de Collex-Bossy concernant les quelques centaines de mètres séparant la douane de Bois-Chatton et le chemin forestier partant de la véloroute Gex-Ferney peu avant la casse automobile d’Ornex en direction de Versonnex et Sauverny.

En partie française, ce chemin forestier est praticable pour les VTC et vélos de route gravel. Mais en partie Suisse, le chemin est souvent boueux, avec de gros trous à éviter et pas du tout aménagé.

Nous avons donc demandé à la mairie d’aménager cette portion afin que nous puissions aller de la véloroute Gex-Ferney à la véloroute fraîchement inaugurée de Versonnex, ou plus loin vers Grilly, en itinéraires entièrement sécurisés et aménagés.

Voici leur réponse :

« Le chemin étant situé en forêt tout aménagement doit passer par le Canton de Genève.

Nous sommes en discussion avec le service pour voir dans quelle mesure celui-ci autorise un aménagement. Pour ne rien vous cacher ceux-ci ne sont pas très enclins à des aménagements.

Nous vous tiendrons au courant de l’avancement du dossier »

Espérons alors que l’utilité de cet aménagement sera visible à leurs yeux.

Le tracé concerné est surligné en jaune

Réunion avec les élus d’Ornex du Vendredi 8 Octobre 2021

2 membres du bureau de l’APICY ainsi que 4 riverains se sont donnés rendez-vous ce vendredi 8 octobre 2021 avec 4 élus d’Ornex afin de parler d’une liaison cyclable entre la RD1005 (au niveau du rond point Prénépla vers Prévessin) et la voie verte « Gex-Ferney » par la rue du Général de Préz.

Deux autres sujets dont la rue des Eycherolles et le carrefour devant la mairie ont été abordés.

Le compte-rendu de la réunion est à retrouver ci-bas.

Les magasins Satoriz installent des stationnements vélos

Nous avons contacté il y a quelques mois le gestionnaire des magasins Satoriz pour le sensibiliser au besoin de stationnements vélos de qualité (arceaux permettant d’attacher le cadre et une roue, et soutenant le vélo). Installé tout près de la véloroute pour le magasin de Ornex ou en centre ville pour celui de Ferney, ces deux magasins sont facilement accessibles en vélo.

Satoriz a été tout à fait à notre écoute, et a installé des arceaux, couverts en plus !  Merci donc pour cette attention, nous espérons que cet exemple sera repris par de nombreux autres commerçants.

Au magasin d’Ornex
Au magasin de Ferney-Voltaire

La mairie d’Ornex instaure une prime mobilité douce pour ses agents

Lors du conseil municipal du 30 novembre, la municipalité a voté à l’unanimité l’instauration d’une prime à la mobilité douce pour ses agents, découlant du forfait «mobilité durable» prévu par la loi d’orientation des mobilités du 24 décembre 2019.

Ce forfait annuel de 200 € pourra être demandé par les employés de la mairie utilisant la mobilité douce comme mode de transport principal sur ses trajets domicile- travail.

Nous félicitons chaleureusement la mairie d’Ornex pour cette initiative, et nous espérons qu’elle sera rapidement imitée par toutes les collectivités du Pays de Gex. Rappelons aussi que les employeurs privés peuvent également mettre en place une telle mesure, exonérée d’impôts et de prélèvements sociaux.

La délibération du conseil municipal.

Où en sommes nous avec la prise en compte des déplacements à pied et à vélo ?

En cette période de confinement, de nombreuses questions se posent et vont se poser en ce qui concerne les déplacements à pied et à vélo. Voilà un petit résumé des points qui nous semblent importants:

– sur les déplacements autorisés, de nombreuses informations contradictoires ont circulé à propos de la possibilité ou pas de se déplacer à vélo, pour faire ses courses, aller au travail ou faire du sport. La FUB a recueilli plus de 1000 témoignages de cyclistes interpellés. Elle a déposé un recours devant le conseil d’état, et le mémoire en défense de la place Beauvau confirme bien que le vélo est autorisé dans tous les cas.

– sur la fermeture des aménagements cyclables: la voie verte d’Ornex a été laissé ouverte, tandis qu’à Grilly ou Divonne, les voie vertes ont été fermées. Quelle est la logique ? Les cyclistes doivent donc circuler sur la route où le trafic est plus faible, mais où les excès de vitesse sont fréquent. Ces mesures sont contre-productives et dangereuses, en Allemagne l’utilisation du vélo est au contraire fortement encouragée. Un courrier à été envoyé par l’AF3V à la ministre des transports pour demander au plus vite la réouverture des voies vertes. Nous demandons instamment aux communes du Pays de Gex d’ouvrir de nouveau ces itinéraires indispensables aux déplacements à vélo !

– sur la préparation de la sortie de crise: nous avons écrit dimanche dernier aux mairies de Ornex, Ferney-Voltaire, Divonne-les-Bains, Gex, Prévessin-Moens, Saint-Genis-Pouilly, Thoiry, Échenevex, à la CAPG et au Département pour leur demander d’anticiper sur le déconfinement en mettant en place des aménagements cyclables temporaires pour les cyclistes qui sont obligés de se déplacer, mais également de mettre en place des surlargeurs sur les trottoirs, notamment dans les centre-villes anciens où ceux-ci sont souvent étroit et ne permettent pas à deux piétons de se croiser en respectant les distances recommandées.
Ces aménagements commencent à être réalisés dans certaines villes françaises. La région Ile de France lance un plan vélo à 300 millions. Le Cerema, qui produit les recommandations et normes d’aménagement a produit un guide pour ces aménagements cyclistes et piétons. Nous avons aussi incité les destinataires de notre message à participer à un séminaire qui a été organisé par le Cerema cette semaine.
Comme malheureusement souvent, nous n’avons reçu aucune réponse des 8 mairies destinataires, ni de la CAPG ni du département. Si rien n’est fait, en sortie de confinement il faudra donc se croiser sur des trottoirs qui souvent ne respectent déjà pas la norme (1.40 m de largeur hors tout obstacles) tandis que l’immense majorité de l’espace public sera toujours réservé aux voitures.

La véloroute reste ouverte à Ornex

La municipalité d’Ornex a envisagé un moment de fermer pendant la crise épidémique la véloroute récemment crée sur sa commune. Heureusement, la municipalité a finalement décidé de la laisser ouverte.

Au contraire, de nombreux pays mettent en place des aménagement cyclables temporaires en prenant de la place sur les chaussées désertées, car le vélo est un mode de déplacement qui permet de respecter les règles de distanciation sociale. La France est en train de réfléchir à cette possibilité, et le Céréma, organisme officiel qui édicte les recommandations et normes d’aménagement, a même mis en ligne un guide pour réaliser de tels aménagements temporaires.