Participer aux enquêtes publiques peut être utile…

Fin janvier, nous avons participé à l’enquête publique sur une nouvelle modification du PLU de Ferney-Voltaire dont un des objets visait à diminuer la surface des stationnements vélos prévus dans le centre commercial Terrinov. Une nouvelle fois le commissaire enquêteur nous a donné raison. Mais cette fois, la CAPG a décidé de suivre l’avis du commissaire enquêteur. Jeudi dernier, la CAPG a donc voté cette modification du PLU sans la réduction de la surface dévolue au stationnement des vélos.

Nous sommes donc très satisfaits d’avoir été entendus sur ce point.

Ferney-Voltaire: les cyclistes toujours méprisés

Ferney-Voltaire a récemment inauguré la déviation de la RD78 qui relie la ville à Prévessin. Une route a été crée ex-nihilo, au milieu d’un champ. Il était donc tout à fait possible de réaliser un aménagement cyclable de qualité, séparé de la chaussée, sur cet axe important entre les deux communes, qui permet de rejoindre l’école Saint-Vincent ou le centre de Ferney.

Au lieu de cela, la mairie de Ferney-Voltaire a réalisé une nouvelle fois un aménagement cyclable bâclé et même pas continu, montrant une fois de plus son mépris total pour les cyclistes.

Le marquage n’est même pas continu, la bande cyclable s’arrête bien avant le rond-point. Pourtant, rien n’empêchait de prévoir la largeur nécessaire sur cette nouvelle voirie. Du coup, elle ne respecte même pas la loi Laure obligeant la réalisation d’aménagements cyclables sur les nouvelles voiries.
A peine réalisé, le marquage est déjà a moitié effacé. D’autre part, le marquage qui alterne des silhouettes de vélos et des chevrons ne correspond à aucune base légale.
La où la peinture n’a pas été rabotée, elle commence déjà à disparaître, après quelques semaines.
Toutes les voitures coupent le virage, la bande cyclable ne protégera aucun cycliste. Un fois encore, la mairie a réalisé un aménagement qui n’apporte aucune sécurité aux cyclistes, alors qu’en créant une nouvelle route au milieu d’un champ, il était ultra facile de faire un aménagement de qualité.

Nos observations sur la modification de PLU de Ferney-Voltaire

Une enquête publique est en cours pour la modification n°6 du PLU de Ferney-Voltaire. Pour la 3ème fois en 3 ans, cette modification vise entre autres à diminuer l’espace prévu pour le stationnement des vélos (précédentes fois: https://www.apicy.fr/lienarticle/3361 et https://www.apicy.fr/lienarticle/3748).

Cette nouvelle modification concerne le projet de centre commercial prévu dans la ZAC Ferney-Innovation, où 1600 places de stationnement voiture sont prévues. Avec le PLU actuel, 97,7 % de l’espace de stationnement est réservé aux voitures, cette modification vise à faire passer ce pourcentage à 99,2 % ! Aucune justification n’est donnée pour cette modification.

Une fois encore, malgré nos demandes lors de chacune des précédentes modifications, aucun critère de qualité n’est exigé pour les stationnements vélos qui seront mis en place.

Nous avons donc rencontré le commissaire-enquêteur et déposé nos observations. Espérons que comme la précédente fois le commissaire-enquêteur donnera un avis négatif, mais que cette fois cet avis sera suivi.

Nous vous invitons à participer à cette enquête publique. Les modalités administratives sont sur le site de la CAPG. L’enquête est ouverte jusqu’au 10 février, le dossier peut être consulté au siège de la CAPG à Gex ou à la mairie de Ferney-Voltaire. Il est aussi possible d’envoyer ses observations au commissaire enquêteur par émail à l’adresse: modification6ferneyvoltaire@paysdegexagglo.fr

Dans le questionnaire adressé aux candidats lors de la campagne des municipales en 2014, le maire actuel avait dit qu’il ferait «obligation faite aux promoteurs par le PLU d’établir des garages à vélo ou des emplacements protégés pour les cycles». Nous sommes donc affligé de constater que la municipalité continue de dégrader les conditions permettant de mettre en place un vrai système vélo, en contradiction complète avec ses engagements…

Le mépris des piétons, suite

Après notre précédent article sur le mépris des piétons, un autre témoignage, cette fois le long de la RD1005 entre le panneau de sortie d’Ornex et celui d’entrée de Ferney.

Les panneaux posés bien au milieu du trottoir, pour bloquer le passage des deux côtés. Aucun effort pour laisser un passage pour les piétons. On voit sur les photos qu’il y a de la place sur la route, on peut aussi mettre des panneaux sur un pied… Mais comme d’habitude, les piétons ne sont pas du tout pris en compte dans la réflexion.

Notre rencontre avec Terrinov pour discuter des aménagements du bas de Ferney-Voltaire

Fin mars, nous avons rencontré la société Terrinov en charge des aménagements de la ZAC de Ferney-Voltaire. Nous avons ainsi pu passer en revue les aménagements prévus pour les piétons et cyclistes dans toute la zone concernée. Ces aménagements seront importants, la piste cyclable réclamée depuis plus de 10 ans entre le tunnel sous la piste et l’entrée de Ferney-voltaire sera enfin réalisée, et d’autre aménagements intéressants sont prévus.

Vous pouvez voir les détails dans le compte-rendu.

Un article dans le Dauphiné sur notre action à Ferney-Voltaire

Un article du Dauphiné présente le recours que nous préparons contre la modification du PLU de Ferney-Voltaire concernant les surfaces de stationnements vélos. Comme d’habitude, l’argument de la mairie disant que les personnes n’utilisent pas les locaux vélos par peur du vol est cité. Cet argument est le comble de la mauvaise fois: nous sommes intervenu à plusieurs reprises lors de modifications de PLU pour demander que soient imposés des dispositifs permettant d’attacher les vélos de manière sûre, et cela n’a jamais été pris en compte. Pire, la loi l’impose aux promoteurs, mais ceci n’est jamais respecté, et les services de l’urbanisme n’agissent pas. En résumé, la mairie crée toutes les conditions pour que les locaux vélos soient inutilisables, pour ensuite prétexter que les gens ne les utilisent pas, et ainsi les réduire….

Ferney-Voltaire: le point sur le recours

Comme annoncé dans notre lettre d’information, nous avons déposé un recours contre la modification du PLU de la ville de Ferney-Voltaire qui vise à diminuer la surface des locaux vélos dans les nouvelles constructions. Dans un premier temps, selon la procédure, nous avons déposé un recours gracieux devant l’autorité qui a validé la modification, c’est-à-dire la CCPG. Celle-ci a ensuite 2 mois pour nous répondre, puis si nous n’avons pas de réponse ou une réponse négative, nous devrons déposer notre recours devant le tribunal administratif de Lyon.

Voici le document que nous avons déposé, et la réponse reçue de la CCPG.