Le mépris des piétons, suite

Après notre précédent article sur le mépris des piétons, un autre témoignage, cette fois le long de la RD1005 entre le panneau de sortie d’Ornex et celui d’entrée de Ferney.

Les panneaux posés bien au milieu du trottoir, pour bloquer le passage des deux côtés. Aucun effort pour laisser un passage pour les piétons. On voit sur les photos qu’il y a de la place sur la route, on peut aussi mettre des panneaux sur un pied… Mais comme d’habitude, les piétons ne sont pas du tout pris en compte dans la réflexion.

Notre rencontre avec Terrinov pour discuter des aménagements du bas de Ferney-Voltaire

Fin mars, nous avons rencontré la société Terrinov en charge des aménagements de la ZAC de Ferney-Voltaire. Nous avons ainsi pu passer en revue les aménagements prévus pour les piétons et cyclistes dans toute la zone concernée. Ces aménagements seront importants, la piste cyclable réclamée depuis plus de 10 ans entre le tunnel sous la piste et l’entrée de Ferney-voltaire sera enfin réalisée, et d’autre aménagements intéressants sont prévus.

Vous pouvez voir les détails dans le compte-rendu.

Un article dans le Dauphiné sur notre action à Ferney-Voltaire

Un article du Dauphiné présente le recours que nous préparons contre la modification du PLU de Ferney-Voltaire concernant les surfaces de stationnements vélos. Comme d’habitude, l’argument de la mairie disant que les personnes n’utilisent pas les locaux vélos par peur du vol est cité. Cet argument est le comble de la mauvaise fois: nous sommes intervenu à plusieurs reprises lors de modifications de PLU pour demander que soient imposés des dispositifs permettant d’attacher les vélos de manière sûre, et cela n’a jamais été pris en compte. Pire, la loi l’impose aux promoteurs, mais ceci n’est jamais respecté, et les services de l’urbanisme n’agissent pas. En résumé, la mairie crée toutes les conditions pour que les locaux vélos soient inutilisables, pour ensuite prétexter que les gens ne les utilisent pas, et ainsi les réduire….

Ferney-Voltaire: le point sur le recours

Comme annoncé dans notre lettre d’information, nous avons déposé un recours contre la modification du PLU de la ville de Ferney-Voltaire qui vise à diminuer la surface des locaux vélos dans les nouvelles constructions. Dans un premier temps, selon la procédure, nous avons déposé un recours gracieux devant l’autorité qui a validé la modification, c’est-à-dire la CCPG. Celle-ci a ensuite 2 mois pour nous répondre, puis si nous n’avons pas de réponse ou une réponse négative, nous devrons déposer notre recours devant le tribunal administratif de Lyon.

Voici le document que nous avons déposé, et la réponse reçue de la CCPG.

Réponse à l’interview de M. Raphoz dans le Dauphiné du 6 novembre

Le Dauphiné Libéré a publié dans son édition du 6 novembre une longue interview de M. Raphoz, le maire de Ferney-Voltaire, intitulée «j’aimerais qu’APiCy ne me fasse pas un mauvais procès».

Nous avons tenu à réagir à cet article de manière assez détaillée, et avec de nombreuses références, car nous n’acceptons pas que M. Raphoz utilise le dénigrement et les fausses affirmations pour essayer de décrédibiliser notre association.

ReponseArticleInterviewRaphozDauphiné

 

Ferney et la zone 30 secrète

Notre association défend la possibilité de se déplacer en sécurité à pied et à vélo. La mise en place de zones 30 dans les villes est une des bonnes solutions pour cela. Nous avons interpellé plusieurs fois la mairie de Ferney-Voltaire, pour demander la mise en place de nouvelles zones 30, et pour signaler correctement celles qui existent. Lors d’une réunion fin août sur la sécurité à proximité des écoles, nous avons apporté l’arrêté municipal, et demandé au maire pourquoi la zone 30 en plein centre ville sur l’avenue Voltaire n’était pas signalée. Le maire et le policier municipal présent ont semblé découvrir l’existence de cette zone 30. Notre demande a une fois de plus été ignorée, car 2 mois plus tard, comme le montre la photo ci-dessous, il est toujours impossible de connaître son existence.

Dans un article de Dauphiné libéré du 6 novembre, le maire de Ferney-Voltaire reproche à notre association d’être critique et de ne pas avoir «un vision plus globale de la politique [urbaine ?] à Ferney». Nous reviendrons prochainement sur cet article plus en détail, mais nous nous demandons si cela fait partie de la politique de la ville de faire des zone 30 secrètes ? (autre exemple de signalisation déficiente: avenue des Alpes).