Compte-rendu de notre réunion au département

Nous avons rencontré le 19 juin dernier M. Zortéa, le nouveau directeur de l’agence technique et routière Bellegarde-Pays de Gex. Pour cette cette réunion, il avait invité de nombreux responsables du département et de l’agglo, ce qui a permis d’avoir une discussion très intéressante et constructive.

Voici son compte-rendu.

La réponse de Saint-Genis à notre demande d’aménagements cyclables provisoires

Suite à notre courrier du 13 mai dernier demandant la mise en place d’aménagements cyclables temporaires, la mairie de Saint-Genis-Pouilly nous a répondu quelques jours plus tard pour nous annoncer les aménagements rapides qu’elle va mettre en place. En plus, la mairie a également écrit au département pour soutenir nos demandes d’aménagements rapides sur les voiries départementales.

Demandes supplémentaires pour l’aménagement futur du carrefour de la Porte de France à Saint-Genis

À la fin du mois de septembre, nous avons publié des informations à propos des aménagements pour cycles et piétons prévus pour le futur carrefour de la Porte de France à Saint-Genis.

Fin novembre, nous avons demandé au département que l’étude d’avant-projet ne se contente pas d’aménagements mixtes piétons-cycle de 3 m de large, mais soient qualitatifs: «Vous nous avez annoncé que l’étude devra établir si les cheminements vélos et piétons seront mixtes ou pas, et vous parliez d’une largeur de 3 m. Cet ouvrage neuf est fait pour durer des décennies, il doit donc répondre aux besoins actuels et aux besoins futurs. Vous constatez sans doute comme nous l’essor des vélos électriques et le décollage des vélos cargos. Le nombre d’usagers du vélo va aussi fortement augmenter, le gouvernement par le plan vélo a prévu un doublement de la part modale du vélo. Dans notre région, la croissance sera sans doute encore plus rapide étant donnée la politique Genevoise de mobilité. Prenant tout ceci en compte, il est important que les aménagements pour piétons et cycles soient confortables, incitatifs et sûrs. Nous souhaitons donc que les piétons et les cycles soient séparés, et que les pistes cyclables soient conformes aux recommandations du Cerema, c’est à dire d’au minimum 3 m de large pour des pistes bidirectionnelles, les piétons étant ailleurs. Dans le cas de mélange piétons / vélos, l’infrastructure devient donc une voie Verte, et la largeur minimale recommandée est de 4 m dans ce cas. Je mets en PJ les deux fiches du Cerema correspondantes. Nous sommes à disposition pour en discuter si nécessaire.»

Pour le moment, nous n’avons pas reçu de réponse.

Compte-rendu de notre réunion avec Mme Baude conseillère départementale, vice-présidente déléguée au tourisme et au développement durable

Début janvier, nous avons eu une réunion avec Madame Baude, qui s’occupe entre autres choses du plan vélo départemental. Nous l’avions rencontrée lors de l’inauguration de la voie verte à Grilly. Nous avons ainsi pu faire le point sur différents projets dans le Pays de Gex, et exprimer nos demandes.

Le compte-rendu est disponible ici.

Le département publie un plan vélo

Le département de l’Ain vient de publier son plan départemental vélo. Le département avait consulté à ce sujet les associations cyclables, dont APiCy. Nous n’avions pas pu nous déplacer, mais nous avions fait part de nos demandes, qui ont été relayées par l’association Véloyo, également membre de la Fubicy.

Ce plan peut être téléchargé sur la page du département. Si une partie des mesures sont orientés vers le développement du tourisme à vélo et du vélo sportif, nous nous réjouissons particulièrement des mesures 7 à 12 du plan. Le département pourra apporter un soutien financier aux aménagements cyclables réalisés par les collectivités. Point intéressant, la collectivité bénéficiaire de cette subvention devra nécessairement
mettre en œuvre un programme de sensibilisation à l’usage du vélo auprès des habitants du territoire (ce que nous demandons depuis longtemps, et en vain, à la CCPG).

Ce plan est un premier pas positif, qui pourra nous l’espérons, accélérer la mise en place d’infrastructures et de mesures de promotion du vélo comme mode de déplacement.

Réponse du département à notre courrier commun d’août

Le département a répondu fin octobre (après quelques relances…) à notre courrier du mois d’août envoyé avec d’autre associations de l’Ain. Cette réponse détaille les axes de développement du vélo sur lesquels le département travaille. Malheureusement, il ne répond pas à nos demandes concrètes que le département rejoigne le club des villes et territoires cyclables ou subventionne l’achat de vélos électriques.

2016_10_Département_12016_10_Département_22016_10_Département_3