Un très bon argumentaire d’un collectif de citoyens de Bruxelles

Invités à participer aux États généraux de la sécurité routière à Bruxelles, un collectif de citoyens a publié une très bonne tribune sur leurs demandes en terme d’aménagements pour les piétons et les cycles, avec pour seul objectif: 0 blessé ou tué sur les routes.

Il est lisible sur le site du journal Le Vif.

Rendre les obstacles visibles la nuit

Un des membres du bureau a eu un petit accident en percutant de nuit une barrière installée sur un chemin et destinée à empêcher l’accès aux véhicules motorisés. Ces barrières sont souvent peu visibles, et même avec des phares, elles peuvent être dangereuses. Je suis sûr que vous en connaissez. Plutôt que de contacter chaque mairie pour leur demander de mettre des éléments réfléchissants sur ces barrières, nous avons décidé de le faire nous-même, ça ira plus vite !

Un membre du bureau est donc en train de réaliser des tests avec des bandes réfléchissantes du commerce, qui sont autocollantes. Elles peuvent donc être directement collées sur les barrières ou autres obstacles métalliques, mais doivent être agrafées sur les barrières en bois. Si les tests sont concluants, nous en achèterons un petit stock pour équiper les barrières lors de nos trajets.

Sur le chemin vers la casse d’Ornex. Le flash de l’appareil photo simule l’éclairage des phares. On ne voit pas du tout la barrière située quelques mètres devant.

Vous pouvez nous signaler en commentaires les endroits où vous connaissez des barrières à équiper. En plus du descriptif, le plus simple est de nous envoyer un lien avec le marqueur de position à partir de la carte OpenStreetMap (www.openstreetmap.org, sur le coté droit aller dans l’onglet partager, cocher «inclure le marqueur», déplacer la carte pour que le marqueur soit au bon endroit, et envoyer le lien).

Même endroit que la photo précédente, même réglage de l’appareil. Cette fois la barrière est bien visible, grâce à la bande réfléchissante installée par APiCy.

 

Nouvel accident mortel de piéton à Annemasse: l’analyse et les recommandations de Jacques Robin

Fin octobre une enfant a été tuée sur un passage piéton à Annemasse. Les piétons représentent un nombre important des tués de la route, ce qui devrait être tout à fait inacceptable. Jacques Robin, spécialiste de la sécurité routière, à fait une analyse et des propositions dont nous vous recommandons la lecture.

De manière générale, le site sur la sécurité routière de M. Robin est à recommander. Un autre document, réalisé spécialement à l’attention des maires, est à diffuser le plus largement possible.