Passages des frontières à vélo: la situation reste toujours bloquée

Alors que la Suisse prend des mesures importantes pour favoriser l’utilisation du vélo pour les déplacement post-crise (mais on ne peut pas en dire autant pour le Pays de Gex…), la situation aux frontières reste toujours bloquée. Du coup, le vélo est particulièrement découragé pour les trajets transfrontaliers, la fermeture des passages directs et par des cheminements sûr étant particulièrement rédhibitoire…

Un article dans le Gessien sur la fermeture des douanes aux cyclistes, et un autre du Dauphiné qui évoque notre action avec les autres associations

Notre courrier commun avec les autres associations de la région pour la réouverture de passages douaniers pour les cyclistes à reçu une fin de non-recevoir de la part de l’administration fédérale des douanes.

Une fois de plus, les décideurs pensent que le seul moyen de déplacement qui existe est la voiture…

Courrier pour l’ouverture de douanes pour les vélos

Nous nous sommes associés à d’autre associations du Grand-Genève (ATE, Pro-Vélo, En Ville à Vélo et Salève Vivant) pour adresser un courrier demandant aux autorités de rouvrir certaines douanes actuellement fermées aux vélos. En effet, le vélo est un moyen de déplacement efficace et respectant les normes de distanciation sociale. Cependant la fermeture de la voie verte d’agglo ou de certains passage douaniers rend quasiment impossible son utilisation, en obligeant à faire de très long détours.

À notre demande, l’application Géovélo a été mise à jour et prend en compte pour le calcul des itinéraires les douanes fermées aux vélos.

Concertation sur l’extension du tram des Nations: les propositions APiCy retenues

Le canton a mis en place un site participatif pour recueillir les propositions sur les aménagements liés à l’extension du tram des Nations. Dans ce cadre, APiCy a déposé 4 propositions, qui ont toutes été retenues. Vous pouvez les lire et les soutenir sur le site de la concertation: https://decidim.ch/processes/Via-Futura-Tram-Nations/f/55/

Travaux en sortie du tunnel de Ferney: les cyclistes méprisés

Nous avons au mois de juin écrit une nouvelle fois au canton pour demander que les itinéraires cyclistes soient bien pris en compte lors des travaux du JAG.  Nous avons reçu une réponse au mois de septembre qui ne répondait pas à nos questions. Pendant ce temps, les travaux avançaient, les aménagements cyclables étant maintenus tant bien que mal.

Le 2 octobre, une réunion a été organisée, avec 2 représentants de APiCy, un de Provélo Genève, et des personnes de l’OFROU, du canton et de leurs mandataires. L’ambiance était positive, avec une volonté marquée de bien intégrer les vélos. L’OFROU, qui organisait la réunion, a dit qu’un compte-rendu nous serait transmis ainsi que les cartes présentées, des aménagements pendant la phase de chantier et en fin des travaux (qui doivent durer plusieurs années).

Fin octobre, une nouvelle phase de chantier a été mise en place, quasiment en même temps que le changement d’horaire. Aucun marquage vélo au sol, et trajets de nuit, résultat, plus personne ne savait où passer. Pour les personnes allant sur la voie des Traz en direction de l’aéroport, il faut maintenant rouler dans le trafic très dense de l’accès / sortie à l’autoroute, sans aucun aménagement. Nous avons donc contacté à plusieurs reprises l’OFROU, pour signaler le manque de signalisation, demander le compte-rendu et les plans promis, en vain.

Finalement, le 15 novembre, l’OFROU nous a transmis un plan des aménagements actuels, provisoires (pour 2 ans tout de même), qui montre clairement que des itinéraires ne sont même pas prévus (par exemple quand on vient de l’aéroport pour aller à Ferney). Nous avons de nouveau demandé une réunion sur place pour discuter des améliorations à apporter, qu’il serait facile de réaliser, notamment pour sécuriser la circulation depuis et vers la voie des Traz et également pour demander le compte-rendu et les plans promis. Plus de réponse depuis.

Bref, alors que le canton a annoncé récemment son plan vélo on voit que sur le terrain, celui-ci est très loin de se matérialiser…

Participez à la consultation sur l’extension du tram des Nations

Le canton a mis en place une démarche de consultation sur l’extension du tram des Nations. Via des réunions publiques et une plateforme de consultation en ligne, il est possible de faire des propositions et de réfléchir à l’évolution des modes de vie et de déplacement, de s’interroger sur les réponses que nous voulons amener aux challenges environnementaux, de se prononcer sur la qualité de vie à Genève d’aujourd’hui et de demain.

Ce processus semble être nouveau à Genève, il repose sur des outils Open Source qui ont été développés par la ville de Barcelone. La plateforme est disponible en ligne ici. Attention, les propositions peuvent être déposées jusqu’au 30 novembre, il faut faire vite.

Le canton de Genève a annoncé le plan d’actions de la mobilité douce 2019-2023

Il y a quelques jours le canton de Genève a annoncé le nouveau plan d’action pour la mobilité douce. Alors que le précédent plan n’a été réalisé qu’à 29 %, nous espérons que celui-là sera plus suivi d’effets !

En tout cas, ce plan montre une réelle volonté de faire progresser la part de la marche et du vélo dans le canton. Plusieurs mesures devraient améliorer les liaisons avec le Pays de Gex, avec des aménagements prévus sur la façade sud de l’aéroport, et plusieurs autres projets au Grand-Saconnex ou à Meyrin.