Réaménagement de l’intersection autoroutière du Grand-Saconnex – courrier à l’OFROU

Nous avions rencontré le représentatif de l’OFROU (office fédéral des routes) suisse, M. Sébastien SCHNEIDER, pour donner un retour sur l’infrastructure cyclable associée à la future nouvelle intersection du Grand-Saconnex (et de Ferney), projet dénommé JAG (voici la page du projet). Nous remercions M. SCHNEIDER pour sa disponibilité.

Bien que cette piste soit hors Pays de Gex, elle est empruntée par nombre de cyclistes gessiens en direction du quartier des Nations et du centre de Genève. Nous sommes également en contact avec notre homologue genevois, Pro Velo, sur ce dossier.

Nous nous sommes aperçus sur les plans, que la piste cyclable qui doit permettre de relier le Grand-Saconnex depuis Ferney, était très étroite, alors que c’est un tronçon assez fréquentée et que la piste est à double sens à cet endroit. Voici un extrait de la lettre que nous avons envoyée à la suite de la rencontre :

« Nous déplorons que le plan d’aménagement final n’inclue pas clairement la piste cyclable entre le tunnel de Ferney et le premier carrefour à feux sur le territoire suisse, malgré que les travaux de la JAG l’aient touchée.

« Nous constatons que la liaison entre la piste cyclable du Tunnel de Ferney et la Voie-des-Traz n’a qu’une largeur de 1,50 ce qui est insuffisant pour une piste bidirectionnelle. Nous pensons que la largeur de 4,50 est une bonne largeur pour une voie principale de liaison entre le Pays de Gex et Genève, d’autant plus que cet aménagement va servir pour les 50 ans à venir pour la mobilité douce ! Nous joignons un dessin qui illustre notre demande. Evidement nous n’avons pas la connaissance des contraintes multiples dans ce secteur et c’est possible qu’un autre tracé pourrait être envisagé. Mais dans tous les, cas il faudrait garantir cette largeur pour assurer le passage de tous les modes doux entre le Tunnel de Ferney et la Voie-des-Traz. »

Sortie à vélo du dimanche 13 septembre, 14:00-17:00

L’APiCy et LecoLab (https://lecolab.org/) vous proposent une balade à vélo, facile, sympa et multi-générationnelle, le dimanche 13 septembre. 

Rendez-vous au parking situé en haut du lycée international de Ferney-Voltaire, à 14:00 précise. 

Nous emprunterons la nouvelle voie verte jusqu’à Ornex, puis le chemin des Tattes du Moulin, entre Ornex et Prévessin. Après une pause goûter à Prévessin, nous retournerons à Ferney via la route Bellevue. 

Lors du goûter, l’APiCy animera une discussion sur le thème du vélo dans la Pays de Gex: « comment encourager la pratique du vélo, que ce soit pour les loisirs ou pour les déplacements quotidiens? », « quels sont les freins et les motivations à passer à la mobilité active? », « que devrait-on améliorer en terme d’infrastructures? », et bien d’autres questions!
Toutes et tous sont les bienvenus! Les parents sont responsables de leurs enfants. Le port du casque et du gilet jaune est recommandé. Lors des quelques passages avec circulation: rouler en file indienne. 

Inscription obligatoire (en raison de l’actualité sanitaire et pour nous permettre de prévoir le goûter): https://www.helloasso.com/associations/lecolab/evenements/balade-a-velo-multigenerationnelle

En cas de mauvais temps, la balade sera reportée à une date ultérieure.

Compte-rendu d’une réunion avec la mairie de Prévessin et les douanes

Date: vendredi 17 juillet 2020, 16h30 – 17h45

Participants

·             Douane: Capitaine Romuald BOKASSA, représentant de la Police aux Frontières (PAF) Ain & Haute-Savoie

·             Prévessin-Moëns: Francine FLORIOT, Directrice des services techniques (DST) | Pierrick ALLAIN, Maire adjoint délégué aux déplacements et mobilités, au développement durable et à la citoyenneté | Frédéric JUMENTIER, Directeur adjoint des services techniques chargé des espaces publics

·             APiCy du Pays de Gex : Peter LOOSLI & Yvan BOHANES, membres du bureau

Introduction

La présente réunion est orchestrée par les services techniques de Prévessin-Moëns, sur place, dans le but d’analyser – avec les forces de l’ordre, le maire adjoint concerné et notre association – les possibilités d’aménagement pour les vélos sur la route de Meyrin (D984F côté aindinois), entre la piste cyclable existante côté Cern et le poste-frontière franco-suisse, avant la phase des travaux pour le bus à haut niveau de service (BHNS) à l’horizon 2023.

L’APiCy salue le volontarisme de la commune de Prévessin-Moëns, avançant en la matière grâce au budget municipal dédié à la mobilité douce, voté en février 2020 à hauteur de 400’000 euros.

Discussion

La Directrice des services techniques indique que plusieurs solutions semblent envisageables et que, pour la phase proposée, la variante prise en considération à ce stade consiste à prolonger la piste bidirectionnelle côté Cern, jusque dans la zone des douanes. Dans l’immédiat, à partir de la rentrée de septembre, ces aménagements sont susceptibles de prendre la forme de marquages au sol et autres signalisations, y compris verticales.

L’idée est ensuite d’utiliser les zones de stationnement devant la douane française, tout en retenant l’emplacement approprié aux PMR (personnes à mobilité réduite). Il est question d’aménager le passage pour les cyclistes entre l’entrée des camions et les places réservées au stationnement, en touchant au trottoir (aménagement plus lourd, dans un second temps). La liaison via la bande cyclable montante, direction Pays de Gex, sera matérialisée par la création d’îlots de protection, afin de garantir la traversée des vélos en toute sécurité.

Les services techniques de la commune élaborent un croquis des aménagements à réaliser, qui sera soumis aux participants pour avis.

La question du passage de la douane suisse, sans aménagements cyclables pour le moment, n’est pas traitée pour de bon. A ce sujet, une autre séance avec les autorités suisses devrait être fixée. Nous suggérons de soulever ces points lors des échanges imminents de l’APiCy, comme membre actif de la plateforme cycliste inter-associative grand-genevoise CICLABLE (ATE Vaud & Genève, EVAV/Annemasse, Pro Vélo Genève, Salève Vivant et al.) conjointement avec l’Administration fédérale des Douanes (AFD, Genève-Cointrin) et la Direction régionale des Douanes et droits indirects du Léman (DRDDI, côté français).

Conclusion

Nous tenons à remercier l’ensemble des parties prenantes, en particulier le Capitaine Romuald BOKASSA au nom de la Police aux Frontières (PAF), pour la tenue de cette rencontre constructive in situ, au poste-frontière de Meyrin – Prévessin-Moëns, à proximité immédiate du Cern. Nous espérons vivement que les travaux pourront débuter rapidement, après validation des aménagements retenus.

Peter LOOSLI& Yvan BOHANES, pour l’APiCy du Pays de Gex | 20-07-2020

Un intéressant article sur la sûreté des aménagements cyclables perçue par les habitants de Berlin

C’est un article en allemand, dont voilà la traduction automatique: https://translate.google.com/translate?sl=auto&tl=FR&u=https://interaktiv.tagesspiegel.de/lab/strassencheck-ergbnisse-diese-strassen-will-berlin/ qui présente les résultats d’une évaluation sur un grand nombre de Berlinois de la «sûreté» de différents aménagements cyclables générés par des images de synthèse aléatoires.

Les résultats sont intéressant, et pourraient être utilisés pour guider les aménagements que nous soutenons. Le sentiment de sécurité, même s’il est discutable, est souvent celui qui va décider – ou pas – une personne à utiliser son vélo pour se déplacer…

Dans les exemples présentés, on voit que pour une même largeur de chaussée, une bande peinte au sol ou séparée par des plots en plastique a un effet très différent sur la sûreté ressentie, et donc sur la propension des personnes à l’utiliser ou pas.

Compte-rendu de notre réunion au département

Nous avons rencontré le 19 juin dernier M. Zortéa, le nouveau directeur de l’agence technique et routière Bellegarde-Pays de Gex. Pour cette cette réunion, il avait invité de nombreux responsables du département et de l’agglo, ce qui a permis d’avoir une discussion très intéressante et constructive.

Voici son compte-rendu.