Travaux en sortie du tunnel de Ferney: les cyclistes méprisés

Nous avons au mois de juin écrit une nouvelle fois au canton pour demander que les itinéraires cyclistes soient bien pris en compte lors des travaux du JAG.  Nous avons reçu une réponse au mois de septembre qui ne répondait pas à nos questions. Pendant ce temps, les travaux avançaient, les aménagements cyclables étant maintenus tant bien que mal.

Le 2 octobre, une réunion a été organisée, avec 2 représentants de APiCy, un de Provélo Genève, et des personnes de l’OFROU, du canton et de leurs mandataires. L’ambiance était positive, avec une volonté marquée de bien intégrer les vélos. L’OFROU, qui organisait la réunion, a dit qu’un compte-rendu nous serait transmis ainsi que les cartes présentées, des aménagements pendant la phase de chantier et en fin des travaux (qui doivent durer plusieurs années).

Fin octobre, une nouvelle phase de chantier a été mise en place, quasiment en même temps que le changement d’horaire. Aucun marquage vélo au sol, et trajets de nuit, résultat, plus personne ne savait où passer. Pour les personnes allant sur la voie des Traz en direction de l’aéroport, il faut maintenant rouler dans le trafic très dense de l’accès / sortie à l’autoroute, sans aucun aménagement. Nous avons donc contacté à plusieurs reprises l’OFROU, pour signaler le manque de signalisation, demander le compte-rendu et les plans promis, en vain.

Finalement, le 15 novembre, l’OFROU nous a transmis un plan des aménagements actuels, provisoires (pour 2 ans tout de même), qui montre clairement que des itinéraires ne sont même pas prévus (par exemple quand on vient de l’aéroport pour aller à Ferney). Nous avons de nouveau demandé une réunion sur place pour discuter des améliorations à apporter, qu’il serait facile de réaliser, notamment pour sécuriser la circulation depuis et vers la voie des Traz et également pour demander le compte-rendu et les plans promis. Plus de réponse depuis.

Bref, alors que le canton a annoncé récemment son plan vélo on voit que sur le terrain, celui-ci est très loin de se matérialiser…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.