Dossier Porte de France – Avis de l’APICY pour la concertation publique

Situé à Saint-Genis-Pouilly, à l’Est du département de l’Ain et à proximité de la frontière Suisse, le giratoire de la Porte de France est à l’intersection de plusieurs axes importants du Pays de Gex.

Sa situation centrale engendre le passage de plus de 25 000 véhicules par jour et de grosses difficultés de circulation liées aux nombreux mouvements transfrontaliers aux heures de pointe. De nombreux projets sur le secteur, portés par les collectivités locales et aménageurs, devraient encore augmenter les flux dans les prochaines années.

Pour pallier ces difficultés, le Département de l’Ain a décidé de requalifier le secteur de la Porte de France en permettant le développement de transports alternatifs à la voiture individuelle.

Une présentation complète du projet est disponible sur le site du département : https://www.ain.fr/solutions/reamenagement-giratoire-porte-de-france/

Le projet de restructuration du giratoire Porte de France fait l’objet d’une procédure de concertation jusqu’au 15 avril 2022. Vous êtes invité à vous exprimer sur l’ensemble des composantes de l’opération : le fonctionnement des aménagements, l’insertion du futur BHNS dans le projet de réaménagement de la Porte de France, la prise en compte des mobilités douces, l’impact de l’opération sur l’environnement, le traitement paysager, la phase chantier ou tout autre composante de l’opération sur lequel vous souhaiteriez apporter une contribution.

L’APiCy, opposée à ce projet de réaménagement tel qu’il a été dessiné, a déposé, dans le cadre de cette concertation, le PDF ci-joint. Nous demandons une meilleure intégration des axes modes doux, afin d’encourager la pratique du vélo ou l’utilisation des transports en commun, pour réduire ou plutôt limiter l’augmentation constante du nombre de véhicules motorisés passant par ce nœud routier.

N’hésitez pas à commenter vos idées sous cet article ou notre page facebook.

2 réflexions sur « Dossier Porte de France – Avis de l’APICY pour la concertation publique »

  1. Bravo pour votre travail et vos propositions constructives. 40 M€ pour supprimer un bouchon qui dure 30 mn aux heures de pointes, sans rien de mieux pour les cycles et les piétons, quel gâchis d’argent public !
    Malheureusement, on sait bien que les concertations ne servent qu’à donner un vernis démocratique, et sont superbement ignorées. J’espère être démenti un jour, mais ce n’est encore jamais arrivé pour la prise en compte des modes actifs à ma connaissance…

  2. En fait vous proposez de copier le carrefour de Meyrin (avant l’hopital de la Tour) en ajoutant une passerelle pour les vélos.
    Ca semble facile et bien moins cher et bien plus rapide à mettre en oeuvre.
    Est ce que ca peut absorber les traffic quotidien? et une évolution?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.