Atelier de travail du jeudi 25 novembre 2021, à la Mairie de Gex

L’APiCy a participé à l’atelier de travail du jeudi 25 novembre 2021, à la Mairie de Gex, avec M. Christian Pellé, Maire-Adjoint, et M. Virgile Hervet, Directeur du Pôle Opérationnel et Aménagement (patrimoine, gestion du domaine, urbanisme et centre technique municipal) de la Ville de Gex.

Cette rencontre, initiée par M. Hervet, avait pour objet la discussion des projets d’aménagement des voies cyclables en Ville de Gex.

Les points principaux traités sont listés ci-après:

  • Le prolongement de la piste cyclable sur l’avenue des Alpes jusqu’à la route de sortie des pompiers ;
  • La création de la piste cyclable depuis l’avenue des Alpes jusqu’au stade de Chauvilly. Ces travaux nécessitent l’acquisition des terrains (actuellement en discussion) ;
  • L’ensemble des chemins ruraux pratiqués plutôt par les VTT.

Malheureusement l’accès au centre-ville par la rue de Genève et par la D984c, n’a pas été abordé par la ville. Les membres de l’APiCy ont demandé la création de zones 30 pour la rue de Genève, à partir de la rue de Belle Ferme jusqu’au centre, et pour la rue de Lyon, à partir de la rue des Abattoirs jusqu’au centre.

Les marquages pour les vélos sur les trottoirs de l’avenue Francis Blanchard seront supprimés (en raison de l’étroitesse du trottoir) et un itinéraire pour accéder au centre-ville sera proposé, avec la signalétique ad hoc: depuis le carrefour à feux l’itinéraire sera signalé par la rue de la Folatière, la Voie Romaine, la rue de pré Bailly, la rue de Domparon, la rue des Abattoirs et la rue Leone de Joinville.

Certains marquages pour les vélos seront renforcés, comme par exemple la rue de Vallière et le chemin de L’Emboussoir.

L’APiCy a rappelé l’étroitesse des chicanes sur la voie verte et a demandé leurs élargissements. La ville est opposée en évoquant la crainte de voir passer les scooters et les motos.

L’APiCy a rappelé la nécessité de compléter le dispositif par des arceaux aux arrêts de bus, ainsi que devant les écoles et les centres commerciaux.

Les principaux points soulevés par l’APiCy ont été notés par le Maire-Adjoint dans le but de les analyser en interne.

Nous remercions Messieurs Pellé et Hervet d’avoir initié cet échange et pour leur disponibilité et leur écoute.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.