Ferney-Voltaire: les cyclistes toujours méprisés

Ferney-Voltaire a récemment inauguré la déviation de la RD78 qui relie la ville à Prévessin. Une route a été crée ex-nihilo, au milieu d’un champ. Il était donc tout à fait possible de réaliser un aménagement cyclable de qualité, séparé de la chaussée, sur cet axe important entre les deux communes, qui permet de rejoindre l’école Saint-Vincent ou le centre de Ferney.

Au lieu de cela, la mairie de Ferney-Voltaire a réalisé une nouvelle fois un aménagement cyclable bâclé et même pas continu, montrant une fois de plus son mépris total pour les cyclistes.

Le marquage n’est même pas continu, la bande cyclable s’arrête bien avant le rond-point. Pourtant, rien n’empêchait de prévoir la largeur nécessaire sur cette nouvelle voirie. Du coup, elle ne respecte même pas la loi Laure obligeant la réalisation d’aménagements cyclables sur les nouvelles voiries.
A peine réalisé, le marquage est déjà a moitié effacé. D’autre part, le marquage qui alterne des silhouettes de vélos et des chevrons ne correspond à aucune base légale.
La où la peinture n’a pas été rabotée, elle commence déjà à disparaître, après quelques semaines.
Toutes les voitures coupent le virage, la bande cyclable ne protégera aucun cycliste. Un fois encore, la mairie a réalisé un aménagement qui n’apporte aucune sécurité aux cyclistes, alors qu’en créant une nouvelle route au milieu d’un champ, il était ultra facile de faire un aménagement de qualité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.