Piéton tué par une moto à Ornex

Nous adressons toutes nos condoléances et pensée émues à la famille et aux proches du piéton tué vendredi à Ornex sur un passage piéton sur la RD1005. La vitesse excessive semble une fois de plus en cause.
Un article du Dauphiné donne plus de détails: http://www.ledauphine.com/ain/2015/10/31/renverse-par-une-moto-le-joggeur-decede

 

1 réflexion sur « Piéton tué par une moto à Ornex »

  1. Bonjour,
    J’adresse mes sincères condoléances aux parents de la victime de la route. Selon le rapport de gendarmerie « Le joggeur portait des vêtements sombres, certes, mais qui comportaient des bandes fluorescentes. De plus, il était équipé d’une lampe frontale », indique le commandant de la compagnie de Gex, David Grandemange. « Il n’était donc pas en faute. ». Que cela signifie t’il?: si je comprend bien les phrases de ce représentant de l’ordre, le fait de circuler à pied de nuit dans les vêtements que l’on souhaite sur un espace public pourrait constituer une « faute »?. La réponse est NON Monsieur!. Le premier élément est que dans une république dite démocratique, chaque individu à le droit de circuler ou il veut, quand il veut et dans la tenue (décente) qu’il souhaite, pour peu qu’il ne trouble pas l’ordre public. Que je sache, circuler dans un espace public en tenue de jogging ne constitue pas un trouble de l’ordre public- Même si cette personne à pris des risques en circulant à pied au bord d’une route fréquentée en vêtements sombres- Il est INTOLERABLE que, dans ce pays, l’on puisse mourir en faisant du jogging par la suite d’action d’usagers de la route IRRESPONSABLES.
    Le deuxième élément de ce drame est le motard, « dont la vitesse est incontestablement à l’origine du dramatique accident, les résultats des prélèvements sanguins effectués (recherche d’alcool et de stupéfiants) seront connus d’ici mardi. Non-maîtrise du véhicule ayant entraîné la mort d’un piéton ? Ou homicide involontaire ? Selon les résultats des analyses et de l’enquête de gendarmerie, il risque une peine de prison ferme ». Bien qu’il s’agisse d’un homicide, il y a de fortes chances que celui ci ne soit pas volontaire, il semble aussi probable que le motard n’ai pas perdu le contrôle de son engin: IL N’EN AVAIT TOUT SIMPLEMENT PAS LE CONTRÔLE. Le simple fait que l’on s’imagine « avoir le contrôle » d’un véhicule aussi puissant à une vitesse supérieure à 30km/h est une ineptie, tout au plus une fable provenant du marketing des fabricants..
    Acte de justice, une peine de prison pourra permettre au motard de se repentir et changer ses comportements mais rien n’est moins sûr. Rendons hommage à Louis Pasteur: prévenons de telles tragédies plutôt que d’appliquer des mesures incertaines et coûteuses après les faits..une première mesure consiste à contrôler et punir, désolé messieurs les gendarmes, en matière de sécurité routière,cela ne fonctionne pas, statistiques à l’appui. Par contre, messieurs les politiques: FORCEZ les constructeurs automobiles à embarquer des systèmes IMPOSANT les vitesses contextuelles. NE NOUS LAISSEZ PAS LE CHOIX DE FORCER LA VITESSE QUAND BON NOUS SEMBLE, SOYEZ COURAGEUX. Les moyens électroniques actuels permettent d’asservir la vitesse des véhicules à la vitesse imposée du lieu ou ils circulent, imposez les!. UN POINT C’EST TOUT!. Et si d’aucuns lisent dans ces lignes une quelconque volonté dictatoriale, ils se trompent. Je suis un démocrate fervent et convaincu mais je suis également conscient que ma liberté, spécialement sur la route, DOIT s’arrêter là ou commence celle des autres.

    Christian Viladent, membre de l’APICY.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.