Comptage des cyclistes 2017: une fréquentation en forte hausse

L’association des piétons et cyclistes du pays de Gex a réalisé le 13 juin 2017 un nouveau comptage des piétons et cyclistes en 3 points de passage de la frontière Franco-Suisse.
Plus de 1100 cyclistes et 270 piétons ont été comptés pendant les deux heures de pointe du matin.
Avec ce sixième comptage depuis 2012, une tendance marquée à l’augmentation du nombre de cyclistes est très visible. A Ferney, le nombre de passages a doublé depuis 2012. A Saint-Genis, l’augmentation a été d’un peu plus du double depuis 2013, et à Mategnin le nombre de passages à plus que triplé depuis 2013.

Entre 2016 et 2017, l’augmentation du nombre de cyclistes est de 53 % à Mategnin, de 45 % à Saint-Genis-Pouilly et de 32 % à Ferney-Voltaire, soit une augmentation moyenne de 43 % sur les 3 points de passage.

Le rapport complet est disponible ci-dessous, il comporte un résumé en première page.

APiCy_Comptage_2017

Notre balade du dimanche 11 juin

Nous étions 5 personnes au départ de la balade, sous un grand soleil. Afin d’éviter un peu le soleil, nous avons fait un joli parcours dans les bois de Collex-Bossy, puis jusqu’à l’observatoire de Genève sur la commune de Chavanne. Nous avons ensuite traversé la Versoix au pont de Sauvergny. Nous en avons profité pour nous y rafraîchir les pieds. Nous avons eu le plaisir d’utiliser le chemin de Villard Dame qui est fermé à la circulation motorisée le dimanche entre Sauvergny et Versonnex. Nous nous sommes de nouveau retrouvés à l’abri des arbres dans la forêt à Versonnex, pour longer le Cern puis rejoindre Collex-Bossy au niveau de son golf, et obliquer vers Ornex. Au passage, nous avons profité de magnifiques points de vue sur le Mont-Blanc, et de délicieuses griottes sauvages.

Au départ de Ferney

Rafraîchissement dans la Versoix

La route entre Sauvergny et Versonnex fermée le dimanche aux véhicules motorisé.

De délicieuses griottes sauvages pour le goûter.


Un article du Dauphiné sur la réfection du centre-bourg de Vesancy

Nous ne sommes pas allé voir sur place, mais nous saluons la volonté de la commune de modérer la vitesse du trafic automobile, et de redonner de l’espace aux piétons et cyclistes. La limitation de vitesse à 30 km/h est également un gros progrès pour réhumaniser les centre-ville.

Nos observations sur la modification du PLU de Ferney

Nous avons rencontré aujourd’hui le commissaire enquêteur pour lui faire part de nos observations sur la modification du PLU de Ferney-Voltaire qui est actuellement en consultation. Nos remarques portent sur le règlement et sur la qualité des stationnements vélos prévus. Ces remarques s’appuient sur les lois en vigueurs, et peuvent donc être généralisées à tous les PLUs. N’hésitez pas à les recopier si le PLU de votre commune est également révisé.

20170515_ObservationsPLUFerney

Projet véloroute Ferney-Gex: rencontre Terrinov

Réunion APiCy – Terrinov
Vendredi 5 mai, 16h30 – 17h45
P. Malet, Terrinov, P. Quaglia, APiCy

Suite à notre précédente réunion de la fin 2016, nous avons de nouveau rencontré M. Malet, de la société Terrinov, pour faire le point sur les aménagements cyclables dans la zone qui sera aménagée dans le cadre du projet.

M.Malet nous confirme que le projet avance bien, et que les points que nous avions discuté en fin d’année on été transmis aux dessinateurs et urbanistes, qui les ont pris en compte.

Entre la douane à la sortie du tunnel et l’actuel rond-point d’entrée de Ferney, qui sera remplacé par la place du Jura, une piste cyclable bi-directionnelle sera crée, du côté est de la chaussée. Cette piste remontera jusqu’à la place du Jura, puis le long de l’avenue du Jura jusqu’au carrefour avec le chemin de la Poterie. Cette piste se connectera sur une nouvelle piste crée un peu au nord du chemin du Nant, et parallèlement à celui-ci, en bordure du Nant. Elle permettra ainsi de rejoindre en site propre le sud du parking du magasin carrefour. Elle remontera le long du Gobé pour rejoindre le chemin du Gué sur lequel se connectera la véloroute venant de Ornex. La possibilité de cet aménagement le long du Gobé doit encore être confirmé, sinon le passage pourra se faire dans un premier temps via le cheminement déjà existant par le passage à l’ouest du magasin Carrefour rejoignant l’avenue des Alpes.
Nous discutons un peu du besoin d’éclairage sur la partie de la piste le long du Gobé qui sera assez obscure. Notre position est de mettre un éclairage le plus léger possible, idéalement un éclairage avec des détecteurs, qui ne s’allume que lors du passage d’un piéton ou cycliste.
Du côté ouest de la chaussée, entre la douane et la place du Jura sera réalisé un large trottoir (environ 3 m).
La traversée de la douane n’a pour le moment pas été étudiée en détail, cela doit être encore discuté avec les autorités douanières.

Dans le quartier PainBoeuf, les principaux axes sont équipés de pistes cyclables, et les axes secondaires sont en zone 30, en sens-unique pour les véhicules motorisés mais en double-sens cyclable. Une connexion cyclable est prévue entre la place du Jura et la rue de Genève.
Les carrefour à feu seront équipés de sas cyclables et de tourner à droite cyclistes là où c’est possible.
Un sentier pédestre sera aménagé entre la place du Jura et l’allée de la Tire, dans l’espace paysagé crée.

En ce qui concerne le timing, la réalisation de l’aménagement sur la section entre la douane et la place du Jura (place comprise) est prévue dans le cours de l’année 2019. Idéalement, la connexion cyclable à travers le quartier de la poterie devrait être faite en même temps.

Cette réunion a été très positive. La réalisation d’aménagement cyclables et piétons de qualité est vraiment un soucis réel des aménageurs de Terrinov. Nous avons ainsi l’espoir d’avoir enfin prochainement un aménagement cyclable entre la douane et le rond-point d’entrée de Ferney-Voltaire. Cette demande que nous portons depuis 10 ans (avant même la création d’APiCy) auprès des 3 municipalités qui se sont succédées aboutira enfin d’ici 2 ou 3 ans, grâce à ce projet Terrinov.

Vélo à Copenhague: 62% de part modale, mais 7% de l’espace public

Un excellent article (en anglais) sur l’utilisation de l’espace public à Copenhague par les différents modes de transport. Alors que 61 % des trajets se font à vélo (!), les aménagements cyclables n’utilisent que 7 % de l’espace public. L’article présente beaucoup de figures intéressantes, et des idées qui semblent censées mais qui peuvent quand même passer pour révolutionnaires (par exemple: pourquoi l’espace public utilisé à titre privé, comme une place de stationnement voiture dans la rue, ne devrait pas être loué au même prix que l’espace privé (un appartement ?)).