Réponse de la mairie de Gex à notre demande de conserver la rue de Genève en double sens cyclable

Suite à notre examen du dossier BHNS, nous avons contacté la mairie de Gex pour demander qu’un double-sens cyclable soit maintenu dans la rue de Genève. Selon notre analyse, la largeur de la chaussée le permet sans problème, et sans coût supplémentaire car la rue va être entièrement refaite dans le cadre du projet de BHNS.

La mairie nous a fait le courrier suivant pour répondre (négativement) à notre demande.

image_redim_20151208_CourrierMairieGex-1image_redim_20151208_CourrierMairieGex-2

Compte-rendu de notre réunion sur le BHNS

Nous avons rencontré le Département à propos du projet de BHNS pour voir les améliorations qui pouvaient ou avaient été apportées au projet suite à nos observations lors de l’enquête publique. Effectivement, de nombreuses sections ont été améliorées pour pouvoir permettre la circulation des cycles. Par contre, il reste encore comme problème le bas de Gex avec la rue de Genève mis en sens-unique alors qu’un double-sens cyclable serait possible sans modification de l’emprise, et une grande partie de Ferney-Voltaire. Le compte-rendu est ici.

Document de concertation sur le BHNS

Nous suivons le dossier du BHNS depuis son lancement, et avons participé aux deux réunions de concertation organisées dans le pays de Gex. Nous avons demandé par émail et par écrit d’avoir les compte-rendus de cette concertation, sans jamais avoir de réponse. Nous avons récemment de nouveau écrit au conseil général, en lui demandant d’être intégrés dans ce projet (et dans celui du tram de Saint-Genis), sans non plus avoir reçu aucune réponse à ce jour.

Cependant, un document intitulé «bilan de la concertation publique relative au projet de création d’un ligne BHNS entre Gex et Ferney-Voltaire» a été soumis récemment au vote du conseil municipal de Ferney-Voltaire. La séance étant publique, nous avons pu nous en procurer une copie, que vous pouvez lire ici.

Son chapitre 8 traite plus particulièrement de la prise en compte des aménagements cyclables dans le projet. Ironiquement, le document reprend un extrait de la loi (qui impose, depuis 1996, de réaliser des aménagements cyclables lors de la réalisation ou de la rénovation de voiries urbaines) au point 8.a. pour dire immédiatement ensuite, au point 8.b. quelle ne sera pas respectée. Dans le cadre du projet, le département dit qu’il mettra en place des stationnements pour cycles aux stations, et étudiera un schéma de voies pour cycles reliant les stations BHNS et les quartiers d’habitats.

Pour ce qui est d’un itinéraire cyclable continu entre Gex et Ferney, le département se repose donc entièrement sur le projet de « voie verte » (nom improprement donné par la CCPG à tout aménagement cyclable, que ce soit une piste ou une bande cyclable même unidirectionnelle), porté par la CCPG, qui n’a actuellement voté aucun budget pour ça, et qui doit être réalisé par chaque commune sur son territoire. Le département assure que dans le cadre du BHNS, il étudiera aussi des connexions entre cette « voie verte » et les stations du BHNS, mais leur réalisation incombera aux communes également. Enfin, le département affirme qu’il prêtera attention au planning afin que ces aménagements soient réalisés en même temps que le BHNS, ce qui est une belle parole, mais reste complètement illusoire étant donné qu’il n’a aucun moyen pour imposer quoi que ce soit.

Il est clair que le peu d’ambition affichées en tout début de projet ne présage de rien de bon. Nos demandes réitérées de mettre des aménagements cyclables là où c’est possible sont ignorées. L’aménagement indispensable du tronçon entre le tunnel de Ferney et l’entrée de Ferney, pour lequel nous plaidons depuis la création de l’association n’est nulle part mentionné.

La prochaine étape de se projet va être l’enquête pour la déclaration d’utilité publique. Il faudra saisir cette occasion pour essayer de faire enfin respecter la loi, et pour qu’une petite partie du budget de ce projet soit consacrée à des équipements cyclables de qualité.

Compte rendu réunion de concertation BHNS

Nous avons assisté aux deux réunions de concertations organisées les 12 et 14 septembre (Gex et Ferney), pour connaître le projet, et faire entendre clairement nos demandes de mise en place simultanée de d’infrastructures cyclables de qualité.

Les points qui ont été évoqués sont les suivants:

Nous avons pris la parole en indiquant que le diable se niche dans les détails, et que des aménagements de qualité ne peuvent être réalisés qu’en y associant les cyclistes. Nous espérons vraiment que l’entrée de Ferney, entre le tunnel et le rond-point, sera enfin transformée avec de vraies pistes cyclables et une traversée de la douane en sécurité. L’intégration des parkings vélo avec les arrêts de bus et un nombre de parkings suffisant fera aussi la différence. De plus, en cas de bouchons, les gens ne marcheront pas depuis plus loin pour prendre le bus, mais des gens pourraient par contre se décider à prendre le vélo !

Rapport sur les soirées de Gex et Ferney:

  • Notes pour le BHNS
    • Planning :
      • La concertation se termine le 5 octobre
        • Via des registres en mairies
        • Site bhns.ain.fr
      • Travaux 01 / 2015
      • Mise en service 2017
    • La zone de desserte du BHNS concerne 30’000 personnes
    • La voie verte et des rabattements sont prévus
  • Une enquête aux frontières a été effectuée :
    • Les déplacements internes (français) sur l’axe sont de 70’000 par jour ! (57%)
    • Les déplacements internationaux sont au nombre de 4’000 et 17’000
    • Et les déplacements Suisses sont au nombre de 31’000
    • La ligne F est très fortement utilisée aux heures de pointe (2 pics par jour la semaine)
    • La RD1005 est saturée, des mesures ont été effectuées en mars tronçon par tronçon
    • Seulement 3.7% des déplacements se font en transports publics !
    • Le bus est surtout utilisé pour aller en Suisse (transfrontalier) alors que les déplacement sur cet axe sont essentiellement (57%) internes au PDG
    • La ligne F actuelle n’est absolument pas fiable :
      • 49 minutes au lieu de 30 (Gex <-> douane)
      • 1h13 au lieu de 49 minutes (Gex <-> Cornavin)
      • 26 km/h en France et 20 km/h en Suisse ce qui est trop peu
  • Étude « 2017 – et si on ne faisait rien ? »
    • Gex-Ferney prendrait encore 11 minutes de retard en plus
      • Donc 1h20 pour Gex-Cornavin !
    • Cela coûterait sans amélioration du service 260’000 euros en plus à la collectivité
    • La congestion des voitures et du bus serait nettement pire qu’actuellement
    • La part d’utilisation des transports publics baisserait encore !
  • Scénario BHNS
    • sites propres ou partagés ou priorités
    • arrêt « en ligne » (tous droits sans virage, mieux aussi pour personnes âgées, etc)
    • P+R proposés (mais pas encore planifiés), ce ne sont que des idées :
      • 2 à Gex
      • 1 Segny
      • 1 Ferney
    • Voie verte : de la responsabilité de la CCPG via le PMD, cela n’entre pas directement dans le projet du BHNS
    • Parking vélos doivent être inclus, mais ça dépend aussi beaucoup des mairies !
    • La taille des parking vélos dépend de l’estimation de la CCPG dans le PMD (!!!)
  • Réponse à la question des tarifs :
    • C’est UNIRESO qui décide
    • Le CG01 participe au GLCT qui lui, est membre d’UNIRESO
    • Et le CG01 pèse très peu !
  • Divers :
    • Selon toutes les études 60%-70% des gens qui prennent le bus viennent à pied
    • La densité de population est importante car les gens font au maximum 400 à 500 mètres à pied
    • Le BHNS doublera les fréquences du F
    • Les petits arrêts auront donc la même fréquence que maintenant
  • Résumé du parcours :
    • Deux bus sur quatre feront Cornavin – Ferney
    • Les deux autres iront à Gex :
      • 1 sera direct
      • et l’autre fera les arrêts de Cessy et Vertes-Campagnes