Avenue de Vessy à Ferney-Voltaire: une belle série de points noirs cyclistes et piétons

Circuler à vélo ou à pied à Ferney-Voltaire en dehors des parcs est rarement agréable en raison du manque d’aménagements adaptés. Actuellement, le parcours de l’avenue de Vessy, en venant de l’avenue du Jura et en allant au lycée par exemple, est un bel exemple du manque de considération portée aux piétons et cyclistes dans cette ville.

Pourtant, cette avenue est fréquentée matin et soir par les lycéens, tandis que sur la route circulent des norias de bus scolaires et de voitures. On pourrait espérer des aménagements à la hauteur !

Cela commence en bas de l’avenue, où un chantier bloque totalement le trottoir et la bande cyclable, sans qu’aucun aménagement de substitution n’ait été mis en place. On se demande comment une telle chose peut être autorisée et/ou tolérée par la commune !

Une seule solution pour les piétons: marcher sur la route, sans aucune protection. Il n’y a pas d’abaissement de trottoir pour les poussettes ou les fauteuils roulants.

Même endroit vu dans l’autre sens, avec un piéton obligé de marcher sur la chaussée. Comment cela se passe-t-il à l’heure de pointe avec les bus scolaires et les nombreuses voitures ?

Un peu plus loin dans l’avenue, deux mini ralentisseurs en plastique sont censés ralentir les véhicules. Mais celui de la voie de droite (en allant au lycée) est mal placé, et la majorité des voitures l’évitent en passant sans ralentir sur la bande cyclable, à ras du trottoir. Émotions garanties pour les cyclistes et les piétons. Ce problème a été signalé depuis plusieurs années à la commune (à la municipalité actuelle et à la précédente) sans que rien n’ait été fait.

Continuons un peu, et à l’approche du lycée, la bande cyclable n’est toujours pas déneigée une semaine après les chutes de neige. Pourtant, nous avons écrit à la mairie, au maire et à son adjoint pour leur signaler ce problème après avoir vu un cycliste quasiment se faire renverser par un car à cet endroit. Le cycliste a dû se déporter pour éviter la glace, et il s’en ait fallu de peu pour qu’il ne chute. Nous n’avons reçu aucune réponse à notre émail.

En arrivant au rond-point avant le lycée, la bande cyclable est encore pleine de glace. La chaussée est un peu plus étroite ici, nous avons été témoin d’un quasi accident potentiellement grave, avec un bus. La mairie interpellée mardi soir n’a pas réagi.

En 500 mètres, sur une voie importante de la commune et une des voies d’accès principales au lycée, trois points noirs. Pas mal !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *